ARTICLES DE BLOGUE

L'ABC DE LA GESTION DES TALENTS

gestion individus joueurs a talents équipe

 

Quand j’écoute The Office, je reconnais en chaque personnage les mêmes gens que j’ai côtoyés dans plein d’entreprises, pendant mes 15 années de coaching. Il y a l’employé aux résultats exemplaires que tout le monde aime bien (joueur A). L’assoiffé de performance, qui empoisonne le climat de travail (joueur A toxique). La personne sympathique occupant un poste de débutant qui pourrait gravir les échelons avec un peu d’effort (joueur B). Et le bougon qui fait partie des meubles, qui en fait toujours le moins possible (joueur C).

C’est le genre de talents qu’on veut pour générer des conflits et de l’humour. Mais pas pour mener une entreprise vers l’hypercroissance. Dans son livre Mon masque à oxygène en premier, l’auteur Kevin Lawrence propose une méthode simple pour gérer vos joueurs A, B et C.

 

Faites le tri de vos lettres

Évaluez objectivement vos gens en fonction de leur performance et de leur affinité à votre culture d’entreprise. Téléchargez gratuitement la grille Topgrading de votre équipe dans votre Boîte à outils pour obtenir une meilleure vue d’ensemble.

  • Les joueurs A cadrent parfaitement avec votre modèle d’affaires et livrent des résultats exceptionnels. Votre vie serait merveilleuse si vous n’aviez qu’à gérer des gens comme eux.
  • Les joueurs A toxiques offrent d’excellentes performances, mais leur caractère incompatible avec le reste de l’équipe cause des frictions et des conflits.
  • Les joueurs B incarnent bien les valeurs et la culture de votre entreprise, mais leur travail manque de constance.
  • Les joueurs C ne répondent pas aux attentes, qu’il s’agisse de travail ou de culture d’entreprise. 

Créez un environnement où vos joueurs A excellent

Mes clients qui obtiennent les meilleurs résultats suivent le même modèle : leurs cadres supérieurs et 90 % du reste de leur équipe est composée de joueurs A. Ce sont de précieux atouts qui peuvent générer deux à trois fois plus de résultats que les joueurs B. Ne tombez pas dans le piège de les négliger parce qu’ils sont autonomes! Ils s’ennuient lorsqu’ils ne sont pas suffisamment stimulés. S’ils en ont trop sur les épaules, ils se croient invincibles et se surmènent. Demandez-leur régulièrement « Avez-vous assez de défis ? Trop ? ». 

Laissez partir vos joueurs A toxiques

Les joueurs A toxiques génèrent beaucoup de revenus, accomplissent beaucoup de travail et réalisent des exploits. Mais leurs valeurs ne sont pas compatibles avec celles de votre organisation. Ils minent ainsi le moral et la performance du reste de votre équipe. Ils peuvent ternir la réputation de votre entreprise, empêcher vos autres joueurs A d’exceller et vos joueurs B d’évoluer.

J’ai trop souvent vu des clients s’accrocher à tout prix à retenir un « représentant cinq étoiles » au tempérament toxique… jusqu’à ce que trois ou quatre autres employés en or démissionnent parce que l’ambiance de travail était devenue insoutenable. Ne faites pas comme eux : offrez à vos joueurs A toxiques une dernière chance de s’intégrer au groupe, et si vous n’observez pas d’amélioration, aidez-les à se trouver un emploi ailleurs dans un environnement mieux adapté à leur attitude.

Aidez vos joueurs B à évoluer en joueurs A

Parfois, il suffit de peu pour qu’un joueur B développe son plein potentiel. De la formation continue, du coaching individuel, renforcer sa confiance en soi ou se voir assigné un rôle qui met en valeur ses forces. Malgré leur grande expérience, certains employés ont horreur des tâches de gestion et s’avéreront des atouts bien plus précieux en occupant un poste technique ou lié à la production. Identifiez les points forts et les points faibles de vos joueurs B à l’aide d’outils d’évaluation comme DiSC, et faites le nécessaire pour les aider à s’épanouir.

Montrez la porte à vos joueurs C

Quand les gens ne répondent pas aux attentes, ils ne devraient pas demeurer à votre emploi. Même s’ils font partie de la famille. Même s’ils sont en poste depuis 20 ans. Leur présence gaspille les ressources limitées de votre entreprise. Donnez-leur une chance de s’adapter, mais si ni les performances ni l’attitude ne s’améliorent avant la date fixée, laissez-les partir.

Grande Démission à l’horizon !

Embaucher et retenir un maximum de joueurs A est plus important que jamais. Un sondage réalisé par Microsoft dévoile que 41 % des employés songent à quitter leur poste, un mouvement qu’on peut qualifier de Grande Démission.

La pénurie de main-d’œuvre crée un contexte dangereux. Par manque d’effectifs, je vois beaucoup d’entreprises demander à leurs joueurs A de mettre les bouchées doubles… jusqu’à ce que ces derniers souffrent d’épuisement professionnel ou démissionnent. D’autres compagnies embauchent des employés qu’ils considèrent « pas idéaux, mais mieux que rien », ou tolèrent l’incompétence et des comportements incompatibles avec les valeurs.

Ayez le courage de maintenir des standards élevés. Entourez-vous des meilleurs, et faites-en vos ambassadeurs. Gardez vos joueurs A heureux et stimulés, et ils parleront en bien de votre culture d’entreprise à leurs anciens camarades de classe et à leurs amis. Ceux qui en ont assez de toujours se sentir épuisés et de travailler dans un climat malsain, et qui pourraient devenir de membres précieux de votre équipe. 

MESUREZ VOTRE PERFORMANCE

Dressez le portrait actuel de vos habiletés de gestion en complétant ce diagnostic GRATUIT et découvrez vos priorités afin d’atteindre l’hypercroissance.

Académie

Formations
Balados
Vidéos
Blogue
Boîte à outils

À propos

Méthode
Cléo Maheux
Coaching 
Conférences

Boutique


Boot Camps
Formations
Livres
Événements

Contact


514.452.3432
[email protected]